À propos
Elles font la culture
icône retour

égalité et inclusion

Introduction

Les violences sexistes et sexuelles recouvrent les situations dans lesquelles une personne impose à autrui un comportement ou un propos à caractère sexuel qui n'est pas désiré. Face à ces violences, l'État s'engage au sein d'une politique volontariste et assure la mise en œuvre de plusieurs outils à disposition des victimes ou témoins.

Pour en savoir plus sur les différentes formes de violences, consultez les définitions.



À retenir :

  • En cas de violence, ne restez pas seule et tournez-vous vers une personne proche de votre entourage, un ou une collègue, ou encore une cellule d'écoute en qui vous pouvez avoir confiance.
  • Renseignez-vous pour connaître vos droits et pour les faire appliquer.
  • Attention, ces outils ne sont pas des dispositifs d'urgence. Si la situation représente un danger grave et immédiat, appelez le 17.



En détails

Quelle que soit la nature de la violence subie, ses conséquences pour vous sont importantes et justifient de ne pas restez seule. Vous pouvez vous tourner vers une personne en qui vous avez confiance qui pourra vous écouter et vous accompagner.


En cas d’agression sexuelle ou de viol, n’hésitez pas à porter plainte sans attendre dans un commissariat, qui a l’obligation d’enregistrer votre plainte. Vous pouvez également porter plainte ou témoigner en écrivant directement au ou à la procureure de la République, ou auprès du ou de la juge d’instruction, en vous portant partie civile.


En tant que victime ou témoin, émettre des signalements auprès des forces de l’ordre ou auprès de votre hiérarchie en milieu professionnel pourront permettre d’aboutir à des sanctions pénales ou administratives.


Par ailleurs, si vous êtes témoin d'une situation de violence sexiste ou sexuelle, vous pouvez proposer votre soutien à la victime : demandez comment elle se sent, rappelez-lui qu'elle n'est pas seule. Vous pouvez lui proposer de l'accompagner pour porter plainte ou lui indiquer qu'il existe des professionnels, des associations et des outils qui peuvent l'aider, tels que les dispositifs suivants.


1.     La cellule d'écoute destinée aux artistes et techniciens du spectacle vivant, de l'audiovisuel ou du cinéma



Si vous exercez votre activité au sein du secteur du spectacle vivant, de l'audiovisuel ou du cinéma, vous pouvez prendre contact avec la cellule d'écoute mise en place par la FESAC (Fédération des entreprises du spectacle vivant, de la musique, de l’audiovisuel et du cinéma) et Audiens avec le soutien du ministère de la Culture. Accessible à tous les personnes professionnelles du secteur victimes ou témoins de violences et harcèlements sexistes et sexuels et entièrement gratuite, cette cellule pourra vous orienter vers :


  • Un soutien psychologique confié à des expertes et experts psychologues
  • Une consultation juridique spécialisée.


📞 01 87 20 30 90 du lundi au vendredi - 9h à 13h et 14h à 18h

✉️ violences-sexuelles-culture@audiens.org


2.     La ligne d'écoute pour toutes les femmes victimes de violence : le 3919



Ce numéro d’écoute national, anonyme et gratuit, permet aux victimes et aux témoins de violences sexistes, sexuelles et conjugales d'être écoutés et informés. En fonction des demandes, la ligne effectue une orientation adaptée vers dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge.


📞 39 19


3.     La plateforme pour signaler une violence sexiste, sexuelle ou conjugale en ligne


Cette plateforme de signalement vous permet de dialoguer directement avec des policiers ou des policières spécialement formées aux violences sexistes et sexuelles, qui peuvent déclencher des interventions. Anonyme et gratuit, ce service est accessible 24h/24 et 7j/7.

Vous pouvez quitter la discussion à tout moment, et l’historique de conversation pourra être effacé de votre ordinateur, téléphone portable ou tablette.


4.     Le numéro d’aide à toutes les victimes : le 116 006


Le 116 006 permet aux victimes d’une agression, d’un vol, de violences physiques, sexuelles, de harcèlements, de cybermalveillances ou d’autres infractions de bénéficier d’informations et d’une écoute par des expertes et experts. Les victimes sont mises en relation avec les organismes de proximité compétents, notamment les associations locales d’aide aux victimes conventionnées par le ministère de la Justice. L’appel est gratuit, anonyme, ouvert 7j/7 de 9h à 19h.


📞 116 006

✉️ victimes@france-victimes.fr


5.     Les associations de lutte contre les violences sexistes et sexuelles


De nombreuses associations œuvrent spécifiquement à la prévention et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Locales ou nationales, elles sont à l’écoute des personnes victimes ou témoins de violences. N’hésitez pas à vous faire conseiller, accompagner ou à leur poser vos questions. Découvrez-les ici


6.     Une permanence juridique gratuite


Pour répondre à vos questions d'ordre juridique, vous pouvez contacter les personnes déléguées du Défenseur des droits, dans plus de 800 points d’accueil en France métropolitaine et dans les territoires ultramarins. Trouver un ou une déléguée


7.     N'hésitez pas à nous contacter.


Nous sommes à votre écoute pour vous écouter, recueillir votre parole, et vous conseiller dans la façon d'agir : ellesfontlaculture@beta.gouv.fr


Liens utiles