Chiffres inégalités À propos
Elles font la culture
icône retour

promotion et commercial

artistiques et techniques

Introduction

Photographe, mais aussi journaliste ; vous témoignez de l’actualité. La photographie est un élément d’information au même titre que l’article qu’elle illustre. Il existe différentes manières de travailler avec la presse, avoir une spécialité permet de se démarquer. 


À retenir :

S’adapter, aller vite, être autonome et ne pas être timide. Si le métier est relativement solitaire, n’hésitez pas à aller à la rencontre de confrères, consœurs et potentiels collaborateurs. Il faut savoir se vendre et montrer son travail. 


En détails

Devenir photojournaliste ou reporter

Si une formation technique est indispensable pour devenir photographe de studio, etc., le terrain reste la meilleure école pour le reportage. L’école apporte un réseau non négligeable et la formation de journaliste vous apprend à aborder les sujets, mais vous pouvez être autodidacte.


L’essentiel 

  • Alimentez et soignez vos réseaux et votre site. 
  • Adaptez votre portfolio (papier) et ayez-le toujours avec vous pour présenter vos travaux. 
  • Allez-y au culot, n’hésitez pas à contacter vos consœurs et confrères pour demander des conseils. 


Développer son réseau, aborder les professionnels et proposer des sujets

  • Rencontrez les professionnels, voyez large, participez à des workshops, assistez à des conférences, rendez-vous à des salons, festivals et lectures de portfolio pour montrer votre travail aux directeurs de publications, rédacteurs, chefs de rubriques et iconographes.  
  • Les médias travaillent avec des photographes salariés, démarquez-vous et trouvez un angle qui n’a pas été abordé. 
  • Travaillez en binôme avec un pigiste, un sujet se vendra mieux s’il est écrit et illustré. 
  • Travaillez avec les correspondants de journaux étrangers pour vendre à l’international. 


Travailler avec une agence de presse pour vendre ses photos plus facilement

  • Privilégiez les agences à taille humaine qui vous accompagneront dans votre démarche.
  • Choisissez une agence spécialisée dans votre domaine (sport, reportage, actualités, personnalités publiques…)
  • Proposez des portfolio différents, adaptés au mieux à l’agence, (on ne le répètera jamais assez).


Commande, illustration, agence filaires, comment travailler avec la presse 

  • Commande

Être envoyée en commande, c’est le Graal. Certains sont salariés, mais vous pouvez être pigiste (paiement en salaire). Pour vous faire connaître, contactez les services photos, les iconographes..., indiquez vos sujets de prédilection, votre territoire... Si un média a besoin d’un reporter dans une région, il choisira quelqu’un sur place pour économiser des frais. 

  • Vendre un sujet 

Proposer un reportage demande beaucoup d’engagement et peut être risqué : pas de garantie de publication, se faire voler son idée… S’allier avec un.e journaliste augmente vos chances de publication, vous pouvez proposer au média un chemin de fer, un synopsis, quelques images ou un sujet fini. Si votre sujet est publié, vous serez payée en note de droit d’auteur (artiste-auteur) ou en pige. 

  • Photo d’illustration et photo d’actualité 

Les médias (nationaux et internationaux) recherchent des images sur les serveurs de l’AFP, Reuters… pour trouver des images d’illustrations ou d’actualité. Votre agence met à disposition des images sur les agences filaires, vous serez prévenue lorsqu’un média achète l’une de vos photos, via votre agence.  

Vous serez rémunérée en faisant une note de droit d’auteur à votre agence (artiste auteur). Vendre des images d’illustration peut être un revenu complémentaire. 


Quelles conditions pour obtenir sa carte de presse (définies par la CCIJP) ?

  • Exercer l’activité de journaliste de façon principale et régulière (3 mois consécutifs pour une première demande).
  • Cette activité procure plus de 50% de vos ressources 
  • Être employée par une entreprise de presse écrite, sur internet ou audiovisuelle, ou une agence de presse agréée.


« Il faut savoir s’adapter à cette ère de l’image où tout va très vite, faire des photos rapidement, mais pas évidentes, il faut chercher quelque chose qui n’a pas été vu par tout le monde. »

« La formation photo apporte la technique et l’école de journalisme permet de mieux aborder, comprendre et couvrir les sujets et surtout développer une éthique journalistique pour ne pas tomber dans le voyeurisme ».

Léa Michaëlis


Liens utiles


Autrices, Auteurs

Léa Michaëlis, photojournaliste, reporter, engagée et mobilisée dans les luttes féministes. 

Agence Encrage

Publications : La Déferlante, Elle, Libération, Les Inrockuptibles…