À propos
Elles font la culture
icône retour

promotion et commercial

Introduction

Le travail de veille sur Internet fait désormais partie intégrante de l’activité de photographe. Il constitue un temps essentiel au développement de carrière. En effet, si vous n’êtes pas curieuse de ce qu’il se passe en matière de photographie que ce soit autour de chez vous, à niveau national ou international, personne ne viendra vous chercher ! Or, de nombreux appels à projets existent, y participer est un bon moyen non seulement de vous faire connaître mais aussi de vous faire progresser, tout en vivant de votre activité. 


À retenir :

Un outil qui peut s’avérer très utile est le « Rétroplanning ». Vous pouvez en effet vous créer un calendrier personnalisé sur lequel vous faites figurer toutes les dates reliées aux appels à projets auxquels vous voulez participer afin de mieux vous organiser dans votre emploi du temps. 



En détails

En quoi consiste le travail de veille ? Il s’agit de repérer des informations pertinentes qui vous aideront à développer votre carrière. Vous pouvez dans un premier temps cibler vos besoins et vos envies. S’il s’agit notamment de participer à un appel à projets vous pouvez commencer par utiliser un moteur de recherche pour en trouver un qui vous corresponde. Bien sûr, les magazines photo restent une source importante en matière d’appels à projets car ils en sont généralement les premiers informés et ils y dédient souvent une partie dans leurs pages. Vous abonner à l’un deux peut donc grandement vous aider ! Pensez également à l’utilisation des hashtags sur les réseaux sociaux, bien utiles pour repérer les appels à projets. 

Il s’agit ensuite de répertorier ces informations afin de les mettre à profit. Pour ma part j’ai par exemple un dossier « Ressources » sur mon ordinateur. Vous pouvez également sauvegarder les pages qui vous intéressent en « Favoris ». Cela peut sembler anodin mais cela vous permettra d’y revenir afin de ne pas passer à côté d’un appel à projets qui peut potentiellement vous correspondre. Sur ce point, je ne peux que vous recommandez de prioriser les appels à projets qui concernent votre région car le photographe est un passeur, il est un lien important au sein d’une population et vous êtes d’abord reliée à votre Région avant de l’être à votre Nation. (voir à ce sujet notre article "Etre photographe en région"). Bien sûr, pensez à consulter notre page « Elles font la culture » régulièrement, elle vous sera d’une aide précieuse dans votre parcours.

N’hésitez pas par ailleurs à vous inscrire aux newsletters, par exemple celles de l’Institut pour la Photographie, du Réseau Diagonal, du CNAP (Centre National des Arts Plastique) ou encore celle des magazines Polka, 9lives et FishEye qui vous informent régulièrement des appels à projets à venir.

Les festivals et les lieux d’expositions publient également régulièrement des appels à projets. Voici une liste non exhaustive de festivals photos et lieux d’expositions en France :

Renseignez-vous aussi sur l’existence éventuelle d’un Club de la Presse dans votre région car ce type d’associations propose régulièrement des appels à projets. 

Lorsque vous rechercher un appel à projets, les hashtags #projetphotographique #appelsaprojets sur les réseaux sociaux peuvent s’avérer utiles. N’hésitez pas à faire votre propre recherche de hashtags et voyez ceux qui fonctionnent le mieux pour vous. 



« La lumière est d’autant plus décisive qu’elle est fuyante. Comme le temps lui-même » Franck Horvat


Liens utiles

En parallèle des aides recensées ici sur la plateforme Elles font la Culture, il existe différents outils en ligne qui référencent les appels à candidature et qui sont régulièrement mis à jour.

En voici quelqu'uns que nous vous conseillons de consulter ou d'ajouter à vos favoris pour ne louper aucune date de candidature.

Si vous en connaissez, d'autres n'hésitez pas à nous les partager !




Autrices, Auteurs

Agathe Catel